Dernières parutions :

Auteur : Emmanuelle MÉNARD

Titre : L'Ascenseur

Editeur : éditions L'Échappée Belle

Genre : théâtre

Collection: Coupe-papier

Date de parution : février 2021

L'Ascenseur

L'argument

L’écrivain et philosophe, Montaigne, homme d’âge mûr affable, un peu sourd, habillé en gentilhomme, et une femme d’affaire, de tempérament fébrile et impatient, se retrouvent coincés dans l’ascenseur de la tour Montparnasse. La femme, icône de la modernité et toujours pressée, a un rendez-vous important pour décrocher un contrat tandis que Montaigne, qui vient tout droit du paradis, a été envoyé par Saint-pierre pour rapporter à celui-ci des histoires inédites. Le dialogue est houleux, ponctué de malentendus et anachronismes même si, progressivement, se tisse un lien particulier entre les deux protagonistes, qui n’ont rien de commun.

Toujours dans l’ascenseur, suite à cette première rencontre, Montaigne, personnage principal et fil rouge de la pièce, fait la connaissance de Marcel, homme à la petite quarantaine qui, depuis que sa femme l’a mis à la porte, choisit la tour Montparnasse pour en finir avec la vie. S’ensuit un dialogue plus complice où Marcel, dégoûté par les hommes, propose à Montaigne d’échanger leurs rôles. Tombé amoureux de la femme d’affaires, Montaigne est sur le point de céder pour rester sur la terre. Cependant, Marcel renoncera au ciel pour vivre une nouvelle vie avec la femme d’affaire tandis que Montaigne, la besace remplie d’histoires croustillantes, se résignera à retourner près de Saint-Pierre.

Cette pièce en un acte se veut à la fois drôle et ouverte sur la réflexion, jouant sur les décalages de langue, d’époque, et de caractères et s’attachant à dessiner en pointillés la sagesse de Montaigne comme les travers de notre société.

L'extrait

MONTAIGNE :
(Lit) Que philosopher c’est apprendre à mourir.

LA FEMME :
Oui, bien parlez pour vous, je n’ai pas envie de crever dans cet ascenseur ! Mais qu’est-ce qu’ils foutent à cette heure-ci ? (Regarde sa montre)

MONTAIGNE :
Ils mangent, ils mangent sur le pouce. C’est une expression que j’ai apprise hier, grâce à vos fast… Fast…

LA FEMME :
Fastfood !

MONTAIGNE :
Oui c’est cela. La langue est le miroir idéal pour en apprendre sur la société : (Il montre son sac) Vous voyez, dans ma besace j’ai un calepin où je note tout ce que j’entends chez vous depuis deux jours. Tenez, je prends au hasard une liste : TGV, jogging, se grouiller, montre quartz, escalator, autoroute, plateau-télé… Je n’ai pas encore tout décrypté mais il semblerait que l’homme court toujours après le temps…

LA FEMME :
Ou après son ombre. Quelle chaleur à crever ! (Elle enlève sa chemise et se retrouve en soutien-gorge)

MONTAIGNE :
Une chaleur à se pâmer ! (Enlève le haut et est torse nu ; entendent soudainement une musique jazzy et langoureuse dominée par le son de la trompette).

ISBN 978-2-9194-8367-9 * 84 pages * 14 €

Actualité littéraire

Partenaires

Contactez-nous

Pour tout commentaire ou demande d'information...

bot-mail

Siège Social

Maison Camille Lemonnier
Maison des Écrivains
chaussée de Wavre, 150
1050 Bruxelles
Tél. : 02/512.36.57