Nos parutions

MARTINE ROUHART - Dans le refuge de la lumière

Dans le refuge de la lumière

J'ai laissé filer

les mots

dans un courant d'air

trois fois rien

parti se perdre

dans une envolée

de plumes

ISBN 978-2-9307-2532-1 * 51 pages * 12 €

JEAN-MICHEL AUBEVERT - Les entrelus

Les entrelus de Jean-Michel Aubevert: de la Rose au calame

La collection « à coeur d’écrits » initiée par Le Coudrier a pour but, à chaque volume, de regrouper les textes d’un écrivain consacrés à des livres d’autres auteurs. Ce sera l’occasion de presénter chacun de ceux-ci brièvement ainsi que de donner une idée de leur oeuvre.

Cette collection, aux lisières de l’anthologie et de l’essai, veut rendre hommage aux écrivains qui s’efforcent, par leur plume, de porter un regard sur les ouvrages de leurs confrères et consoeurs, connus ou moins connus, de faire écho à leur singularité par une lecture personnelle, nécessairement subjective.

La collection « à coeur d’écrits » poursuit un but non dissimulé de promotion de la littérature : elle vise à faire connaître des livres et à donner envie au lecteur de les découvrir, mais aussi à rendre plus visibles les auteurs de ces livres et à susciter pour eux l’intérêt d’un plus grand public.

Dans ce premier volume, 18 auteurs, confirmés ou débutants, sont présentés brièvement en parallèle de 25 textes écrits par Jean-Michel Aubevert.

ISBN 978-2-9305-2017-7 * 156 pages * 20 €

MICHEL VAN DEN BOGAERDE - Intailles et camées

Intailles et camées

Patience des nuages

Il s’écrit dehors comme il pleut
La même malaventure
D’échanges improbables
Les charretiers poétisent
Les gentilshommes sacrent
Les belles ont le teint du fard
La vie se prend et se méprend
On se marie, on se déprend
La foi n’a plus crédit
Ni bon ni mauvais
Rien qui vaille
Quand tout se monnaye
Les nuages eux-mêmes
Sont classés sous des noms
Qu’ils ignorent
Le verbe nomme à tout-va
Les choses sont égales,
Ce nom-là ou un autre
Puis tout disparaîtra.

« Une intaille est une pierre dure et fine gravée en creux pour servir de sceau ou de cachet. Elle peut être présentée seule ou montée en bague, bijou, ou faire partie d’une parure. C’est le contraire du camée qui est une pierre gravée en relief. » (Wikipedia)

Les premières intailles datent de 5000 ans avant JC, en Mésopotamie, les premières connues en l’occident datent de +/- 100 après JC.

Les premiers camées remontent à la Grèce et la Rome Antique. Ils affichaient alors des images de dieux et de déesses, des héros, des dirigeants, des figures religieuses ou encore des événements marquants. En Grèce, le camée était porté par les femmes dans le but de séduire. Il fut beaucoup monté en broche au XIXe siècle et au début du XXe .

Les deux formes de gravure sont complémentaires et opposées, ombre ou lumière, creux ou relief, joie ou peine, pouvoir ou séduction.

Les différentes déformations graphiques imposées aux images de ces tailles en font des objets divers, brut ou polis, durs ou doux, séduisants ou effrayants comme les textes qu’ils accompagnent, en un choix arbitraire de l’auteur qui le délègue en partie au lecteur.
Méfiez-vous des assemblages faciles !

ISBN 978-2-3905-2014-6 * 77 p * 18 €

MICHEL VAN DEN BOGAERDE - Ce qui embellit le désert

Ce qui embellit le désert

Dans la rue
Marche un enfant
Avec des yeux trop grands
Avec les yeux si grands
Que la rue
Est dedans

Dans la rue
Marche un enfant
Avec un pas trop lent
Avec le pas si lent
Que la rue
S’y méprend

Il arrive à un canal
En même temps
Que le temps
Il arrive à un canal
Et le temps
Pousse l’enfant

Dans la rue
Marchent deux enfants
Avec des yeux trop grands
Avec les yeux si grands
Que la rue
Est dedans

Dans la rue
Marchent deux enfants
Les bras ballants
Allant
Vers un canal
Où les attend le temps.

"Il faut prendre des décisions, quelquefois", nous dit l'auteur.

"Lorsqu’on écrit de la poésie depuis un certain temps, la tendance naturelle est de regrouper par période. Certains textes qu’on aime restent alors sur le bord du chemin.

Ce recueil mêle des textes très récents à d’autres, plus anciens et qui n’avaient pas encore trouvé leur place. Les plus vieux ont un demi-siècle.

En me relisant pour composer cet album, j’ai ressenti le plaisir d’une pérennité, puissiez-vous cheminer avec moi sur ce mince sentier !"

ISBN 978-2-9304-9896-6 * 88 p * 20 €

PHILIPPE CANTRAINE - Les gens de Saint-Josse

Les gens de Saint-Josse

Saint-Josse. La plus petite des communes de la métropole bruxelloise est aussi la plus densément peuplée.

Cent vingt-deux nationalités y vivent au coude à coude. Aux portes de cette cité populeuse et commerçante, s'échelonnent trois paisibles squares plantés de parcs et de statues.

Au-delà, les immeubles imposants du Conseil et de la Commission de l'union européenne.

C'est dans le plus intime et le plus verdoyant de ces squares, qu'est découverte, un matin d'été, suspendue à une branche basse, la jambe amputée d'une femme comme un énième déchet abandonné.

ISBN 978-2-3432-0719-3 * 238 pages * 21,50 €

ANNETTE NTIGOI FOPA - Quartier Nylon

Quartier Nylon

Une nuit, le village est attaqué par un monstre qui menace de décimer tout le village. Les villageois paniquent, il faut sauver le village.

Zamoo le Fo’o (sa majesté le Roi) convoque une réunion de crise et envoie un Kem (notable) à la recherche d’une solution, ce dernier est accompagné de deux Tchindas(valets du Roi) et d’une jeune fille que le Fo’o offre comme cadeau à son homologue.

Ce voyage sera en fait le chemin qui remonte le temps et révèlera l’impensable. Mamo ziza et sa voisine qui ont été en contact avec le monstre sont mises en quarantaine par les Kuufo’o (l’armée du Roi).

Que va-t-il donc se passer ?

Pendant ce temps en ville, au quartier Nylon, Tapso et ses camarades dans l‘insouciance de la jeunesse, vont de gaffes en gaffes.

Ils s’expriment en camfranglais, une langue urbaine à base du français, d'anglais, du pidjin, de langues camerounaises et des termes purement inventifs par la jeunesse camerounaise:

Djo, je vais te hélep, j’ai la solution;
-A quoi tara?
-Mais à ton marta, capo;
-Djo, tu as les dos à sen à ces voisins cupides ?
-Non, tu es paplé, je tok que j’ai la solution ;
-Abeg tok non, Djo ?
-Je suis guémé, j’ai besoin des fafios;
-Des fafios de quoi ?
-Les dos, les esprits ne mentent pas ;
-Molah, ce n’est pas le moment de lap.


ISBN 978-2-8083-0973-8 * 236 pages * 18 €

CLAUDE MISEUR - Sur les rives du Même

Sur les rives du Même

Je te laisse écrire

les mots

qui viennent

transpercer

ma bouche

 

cette blessure

est la vie même


ISBN 978-2-87406699-3 * 105 pages * 12 €

DANIELLE BASTIEN - Bientôt déjà hier

Une femme, errant sur la plage, est découverte par une nuit glaciale de novembre à Berck-sur-Mer, au nord de la baie d'Authie. Elle est frappée d'amnésie.

Elle ne sait plus qui elle est et ne possède qu'un petit sac contenant des lettres manuscrites qu'elle ne reconnait pas. Antoine Dambron, jeune gendarme berckois, est chargé de l'enquête.

Démarre alors un thriller psychologique qui va surprendre les lecteurs pour les amener à tisser la résolution des énigmes, mais aussi à découvrir ce qui, dans l'histoire longue de chacun de nous, a construit notre identité sans que nous le sachions.

ISBN 978-2-8061-0544-8 * 310 pages * 23 €

Actualité des membres

Guy Delhasse

Apéro littéraire à Liège le 22 octobre 2021.

Myriam Watthee-Delmotte

Conférence en ligne.

Carl Norac

Conférence au Musée Apollinaire.

Actualité littéraire

À propos de « l'écriture inclusive »

Communications de l'Académie royale de langue et littérature françaises et du Conseil international de la langue française concernant l'écriture inclusive.

Prix Gilles Nelod 2021

PRIX GILLES NELOD

Géré par l'Association des écrivains belges de langue française et créé grâce à une libéralité de Gilles Nelod, un prix de 250 € est décerné tous les deux ans. Il récompense l'auteur d'un récit ou d'un conte.
Le texte proposé (environ 900 lignes dactylographiées) ne sera pas destiné spécialement aux enfants. Il sera signé.
Il ne peut être écrit en collaboration, ni avoir été édité en volume, revue ou journal avant la date extrême de rentrée des manuscrits.
Ne concourent que des écrivains belges d'expression française vivant en Belgique. Il n’est admis qu’un seul texte par auteur. Le prix ne peut être attribué plus d'une fois à une même personne, ni partagé entre plusieurs candidats.

Nos partenaires

Contact

Du lundi au jeudi, de 10 à 12h, et de 13 à 16h.

a.e.b@skynet.be

+32 (0)2 512 36 57

Navigation

Maison Camille Lemonnier

Maison des Écrivains

Chaussée de Wavre, 150

1050 Bruxelles