Nos parutions

MONIQUE THOMASSETTIE - Sauvée

Dans la mesure où j'ai écrit ces poèmes au jour le jour, je pourrais appeler mon recueil Journal poétique - comme je le fis en 1999 pour La Grâce.

ISBN 978-2-9310-1614-5 * 67 p * 12 €

Emmanuelle Ménard - Jours enchantés ou Journal d'Égypte

Mêlant la fiction à la réalité, ce récit, écrit sous forme de journal, à mi-chemin entre lyrisme et réflexions diverses, raconte l'histoire de Jeanne, une femme d'âge mûr partie en Égypte pour enseigner dans une petite école française à Hurghada, à la suite du décès de son mari Jean. Ce départ, avant tout un « appel de l'âme », représente une quête de soi nourrie par des allers-retours entre le passé - sa vie à Bruxelles et à Paris - et le présent, et qui s'étoffe au fil des rencontres et des lectures qu'elle fait durant ce séjour. À Hurghada, Jeanne fait deux rencontres décisives qui vont influer sa trajectoire : celle avec Pépé, un chaton abandonné que lui confie une de ses collègues, et celle avec Moussa, le jeune concierge de son immeuble. Deux histoires d'amour, qui se trament à l'ombre des secrets pour triompher de la mort, des peurs, des doutes... et qui la réconcilient avec la vie. Sans oublier l'aventure du voyage, au fil des villes telles que Le Caire, Alexandrie, Louxor... Voyage qui tisse un autre lien avec l'Égypte, lui rendant toute sa dimension historique.

ISBN 978-2-1402-5743-8 * 214 p * 21,50 €

GÉRARD ADAM - Le Maître du Mont Xîn

Deux femmes gravissent les pentes du Mont Xîn, où, au XIIe siècle, un couple d’amants philosophes a institué un rite faisant de l’érotisme une voie spirituelle. L’une est novice dans un monastère qui le perpétue sous la houlette d’un Maître vivant en solitaire dans son ermitage.

L’autre, Soyindâ, est à chaque étape assaillie par les souvenirs. Enfant « naturelle », pauvre, solitaire, ostracisée, elle a découvert la danse interdite aux femmes en imitant des animaux, le vent dans les branches, les remous du lac...

Elle a fugué, est devenue danseuse dans un faux temple voué aux ébats de riches débauchés, s’est faite moniale pour suivre son amie d’enfance, puis, défroquée, s’est lancée dans une brillante carrière de danseuse. Avant de se retirer dans l’anonymat, elle vient saluer une dernière fois le vieux Maître dont les jours sont comptés.

Roman d’aventure, de quête intérieure et de réflexion. Sur l’art, l’authenticité et ses dévoiements, la sexualité humaine, la spiritualité, l’emprise délétère des religions et des systèmes de pensée, l’inévitable sclérose de toute institution, la relativité de toute morale...

"Adam est un auteur qui ne se place ni au centre ni devant le monde, il se poste en bordure de celui-ci, comme on s’aventure au bord d’un gouffre, au risque d’y choir [...] [Il] fait à tout moment ressortir cette violence latente qui sous-tend la vie quotidienne [...] [une] attention sans complaisance, [une] objectivité sans froideur [...]" (Jacques De Decker, Le Soir.)

Ex-médecin militaire, coopérant au Congo, casque bleu en Bosnie-Herzégovine, Gérard Adam est l’auteur d’une vingtaine de romans et recueils de nouvelles. Également traducteur du bosno-croate, il est titulaire de plusieurs prix littéraires et a obtenu le prix international Naji Naaman pour l’ensemble de son œuvre. 

ISBN 978-2-8070-0350-7 * 621 p * 29 €

OLIVIER PAPLEUX - Je suis une jeune scrabbleuse

Découvrez, à travers cette nouvelle en cinq parties (de Scrabble), les aspirations de Béatrice, une jeune joueuse de presque cinquante ans originaire de la banlieue lyonnaise. Lors d'une compétition, les émotions se précipitent aussi intensément que dans la vraie vie. Dans ce microcosme apparemment ludique, il arrive de chavirer de la félicité à la désillusion, de ressentir la fierté et la sérénité ou la honte et le dégoût de soi.

ISBN 978-2-8759-5749-8 * 38 p * 5 €

ANNE-MICHÈLE HAMESSE - Un jour d'été à Central Park

Le jour des coquillages
Au loin, la Malle d’Ostende s’en va, elle vrombit, meugle avec un bruit d’animal pris dans le brouillard, Christine y est habituée, elle entend partir la Malle depuis qu’elle est toute petite .
Ce matin elle avait besoin de poser ses pieds nus sur le sable, de les y enfouir, un besoin puissant de retrouver cette sensation d’enfance, ce corps à corps avec la plage et l’eau.
Le vent lui fouette les joues, elle se laisse gifler, elle aime ça.
Quand François la giflait c’était comme si c’était la mer et le sable et le vent.
Elle aimait ça.
Maintenant il ne la touche plus, il est parti.
Elle aimerait parfois qu’il soit là, retrouver la lutte féroce qui les unissait, mais il paraît que c’était mal. Alors, le jour des coquillages, elle n’a plus accepté...


« Rien ne se passe. Je me suis endormie contre Alice. Alice in Wonderland. Alice en bronze, souriante au détour d’une allée de Central Park. Je me réveille doucement.
J’ai soif, il fait chaud. C’est un jour d’été. »

Réveil au pied des tours verticales de Manhattan ? Vraiment ?

Ou le petit bistrot bruxellois, dénommé le Central Park, tendrait-il sa terrasse d’été, sans nul doute propice à partager les instants surréalistes d’une quotidienneté insolite ?

Car c’est bien dans une ambiance typiquement bruxelloise et flamande que nous fait naviguer l’auteure.

Au fil du quotidien, l’onirique frôle l’absurde sur l’aile des tendresses et des solitudes.

ISBN 978-2-3905-2029-0 * 82 p * 18 €

PASCAL FEYAERT - Locataire

Parfois on sait
Et on oublie que l'on sait
Quoi au juste
On ne sait plus
 
On était parole
Et on devient vent
On était Éole
Mais que faire du sang
 
Un épiderme
Nous rappelle
Que se vêtir de pierres
Se lester de sa présence
Donne naissance aux maisons
Mais ne dit rien
Sur l’origine des visages

 

"En de brefs poèmes (entre quatre et dix vers), le poète, sans une once de complaisance, et en gardant la ligne de maigreur du poème dense, réussit à imposer (est-ce le mot ? ) son univers de doutes, de clartés et d'ombres. Les fulgurances, certes, sont le fait de vrais poètes, que la vie et la mort inspirent, sans effet de langue, sans larmoyer. D'un lyrisme mélancolique, le poème coule, décisif, à la fois tendre et tendu, pour dire l'essentiel, sa vérité". 
(Extrait de la préface de Philippe Leuckx)

ISBN 978-2-3905-2041-2 * 57 p * 16 €

MONIQUE THOMASSETTIE - Bijele ptice piju svjeltost

Traduction croate de De Blancs Oiseaux boivent la Lumière suivi de Nuit de Grand Vent (éd. Le Non-Dit, 1994; rééd. M.E.O., 2015).

ISBN 978-9-5382-0349-7 * 80 p

PHILIPPE COLMANT - Maison mère

Il fallait bien grandir

Même si la maison

Restait toute petite

Comme un ventre de mère,

Une mise à la terre,

La source et le delta.

ISBN 978-2-9307-2550-5 * 60 p * 12€

LINE ALEXANDRE - La prophétie des nains

Le village ardennais était paisible et loin de tout, jusqu’à ce qu’une inconnue soit retrouvée noyée dans la fontaine. Une mort mystérieuse qui sera la première d’une série d’autres toutes aussi étranges.

L’affaire va mettre à l’épreuve l’inspecteur Joris, en proie au doute, et la juge Werner, fraîchement débarquée dans la région. Au cœur de l’histoire, une auberge où tout est suspect, même la ribambelle de nains de jardin qui la décore. S’amuseraient-ils à obscurcir l’enquête ?

ISBN 978-2-8748-9724-5 * 260 p * 19€

Actualité des membres

Carino Bucciarelli & Alexandre Millon

Présentation au Mundaneum - 29 octobre 2022, 18h.

Michel Voiturier

Aborder Bury en atelier d’écriture - du 31 octobre au 4 novembre 2022.

Françoise Houdart

Rencontre littéraire à la Maison d'Anna - Dimanche 16 octobre 2022, 16h.

Actualité littéraire

SABAM - Appel à candidatures.

Assemblée générale 2022 : appel à candidatures.

À propos de « l'écriture inclusive »

Communications de l'Académie royale de langue et littérature françaises et du Conseil international de la langue française concernant l'écriture inclusive.

Prix Gilles Nelod 2021

PRIX GILLES NELOD

Géré par l'Association des écrivains belges de langue française et créé grâce à une libéralité de Gilles Nelod, un prix de 250 € est décerné tous les deux ans. Il récompense l'auteur d'un récit ou d'un conte.
Le texte proposé (environ 900 lignes dactylographiées) ne sera pas destiné spécialement aux enfants. Il sera signé.
Il ne peut être écrit en collaboration, ni avoir été édité en volume, revue ou journal avant la date extrême de rentrée des manuscrits.
Ne concourent que des écrivains belges d'expression française vivant en Belgique. Il n’est admis qu’un seul texte par auteur. Le prix ne peut être attribué plus d'une fois à une même personne, ni partagé entre plusieurs candidats.

Nos partenaires

Contact

Du lundi au jeudi, de 10 à 12h, et de 13 à 16h.

a.e.b@skynet.be

+32 (0)2 512 36 57

Navigation

Maison Camille Lemonnier

Maison des Écrivains

Chaussée de Wavre, 150

1050 Bruxelles